INFOS BHOUTAN
 
             
 
TREKKING CIRCUITS DECOUVERTE  
 
INFOS PRATIQUES ET CULTURELLES INFOS SANTE INFOS TREK ET VOYAGE
 
LES INFOS PRATIQUES ET CULTURELLES:
(par ordre alphabétique):

ARRIVEE AU BHOUTAN
Par voie terrestre, uniquement à partir de l'Inde. Par avion via l'Inde, le Népal ou la Thailande. Ananda Adventure s'occupe de votre billet international Kathmandu-Paro. Il n'existe qu'une seulement compagnie aérienne pour venir au Bhoutan Dhuk Air, compagnie nationale bhoutanaise. Il existe un seul aéroport, celui de Paro.

CLIMAT
Le Bhoutan connait 3 climats différents du fait des differences d'altitude : tropicale dans les plaines du Sud, tempéré dans les vallées centrales et continental au coeur des montagnes himalayennes.

Infos site internet méteo: fr.news.yahoo.com/meteo

Rappel: la météo est un paramètre imprévisible, il convient donc de se préparer au
mieux en cas de conditions climatiques exceptionnelles et difficiles.

DECALAGE HORAIRE :
Il est de 4h en été et de 5h en hiver.
Infos site internet : www.horlogeparlante.com

ELECTRICITE :
220 Volts. De nombreuses coupures de courant et de variations de tensions. Les prises aux normes Françaises fonctionnent quasiment partout...

ENVIRONNEMENT:
Nous sensibilisons nos équipes à laisser le moins de traces possibles de notre passage. Il est préférable de rapporter dans votre pays les déchets non destructibles (sacs plastiques, piles et batteries).

FORMALITES ADMINISTRATIVES:
Il faut un visa pour se rendre au Bhoutan. Vous devez posséder un passeport valable 6 mois après la date de votre retour. Ananda adventure s'occupe du visa via son agent au Bhoutan. Envoyer nous la photocopie couleurs des 4 premières pages du passeport et une photo d'identité couleur par mail.
Pour le circuit royaumes himalayens, il vous faudra prendre un visa indien
Consultez le site www.vfs-in-fr.com Le consulat de l'Inde délivre les visas via vfs. Il existe des bureaux Vfs à Paris, Marseille et Lyon.
Visa pour le Népal
Site internet du consulat du Népal : www.consulat-nepal.org
Vous pouvez le faire à l'arrivée à l'aéroport de Katmandu : Le prix varie selon la durée du séjour au Népal. Vous devez remplir un formulaire et y coller une photo d'identité
Le prix indiqué en dollars et à titre indicatif peut être payé en Euros.
*15 j = 25 $

Important :
Les formalités pouvant évoluer, merci d'en vérifier l'exactitude auprès des autorités consulaires du pays.
Nous vous conseillons de réaliser cette démarche au plus tard 30 jours avant votre départ

HEBERGEMENTS:
La plu part des hébergements sont confortables, sans être luxueux (en comparaison avec les critères occidentaux) ; cependant la situation évolue rapidement avec l'implantation de groupes hôteliers internationaux (Aman Resorts et Come Resorts) aux prestations irréprochables.

Toutes les infrastructures touristiques sont accréditées par le département du tourisme du Bhoutan. Dans les secteurs les plus populaires comme Paro, Thimphu, Punakha, Wangdue, Bumthang et Phuentsholing les standards de confort hôtelier sont les plus élevés. Ces standards sont beaucoup plus basiques dans les régions telle que Mongar, Trashigang, Gangtey (à l'exception du Aman Resort), Samdrup Jongkhar. Tous les hôtels et gîtes sont construits dans un style traditionnel, propres et proposant une cuisine typique de qualité.
Si vous partez pendant l'automne ou l'hiver, sachez que les hôtels sont chauffés de façon inégale, prévoir des sous vêtements chauds
En Trek
Confort rudimentaire mais expérience unique. Les tentes (2 places), les matelas, la tente mess et l'équipement cuisine sont fournis par notre agent au Bhoutan. L'équipe cuisine se compose d'un cuisinier et de ses aides.
Les bhoutanais sont traditionnellement hospitalier et donnerons le meilleur d'eux même pour vous accueillir où qui vous soyez

INTERNET ET TELEPHONE:
Au Bhoutan, le réseau téléphonique est relativement bien développé en dehors des itinéraires de trekking bien sûr. On peut appeler la France aussi bien de l'Ouest (Thimphu, Paro, Punakha…) que de l'Est (Mongar, Tashigang…) du pays.
Il existe de nombreuses agences de communication situées dans les villes. Possibilité de téléphoner, de faxer ou d'envoyer des mails. La communication téléphonique est d'environ 3 € la minute. On peut aussi appeler dans les hôtels.
Vous pourrez utiliser votre téléphone portable depuis la capitale, les régions reculées n'ont pas de réseaux Internet
De plus en plus de cybercafés sont accessibles dans la capitale et même dans certains villages.

LANGUES:
Il existe de nombreux dialectes à travers le pays, le dzongkha (proche du tibétain) est désormais la langue officielle. L'anglais est parlé principalement par les étudiants, les commerçants, les fonctionnaires et dans les hôtels.

MONNAIE:
La monnaie locale est le Ngultrum (Nu). Taux de change
1 euro = 69 Nu 30/11/2011. La roupie indienne a également cours légal (INR).
Privilégiez les espèces en quantité suffisante (soit des euros, soit des dollars). Vous pourrez changer dans les grandes villes dans les bureaux de change ou à la banque ou dans les hôtels de Paro, Thimphu ou Punakha.
Evitez les travellers chèques. Seuls ceux en dollar sont acceptés et uniquement dans les banques.
Les cartes de crédit (Visa, Mastercard ou Amex) restent peu acceptées. Pour les achats, une commission est retenue. A utiliser en dépannage

PATRIMOINE CULTUREL:
Le bhoutan demeure un pays spirituel et mystique où la religion occupe une place prépondérante. Bien que s'ouvrant progressivement au monde extérieur, les festivals et traditions perdurent.
Symboles de l'histoire et de la longue indépendance du Bhoutan, les dzongs se dressent fièrement sur des positions stratégiques, à l'entrée d'une vallée, au sommet d'une colline ou au confluent de deux rivières. La plupart des dzongs sont construits sur un plan commun dont le premier modèle fut celui de Simtokha élevé en 1627. Des variations régionales dues aux différences de terrain et au paysage environnant modifient parfois cette conception initiale. L'exemple le plus spectaculaire est peut être celui de Tongsa qui s'étage marche après marche sur le flanc d'une colline dominant la rivière.
Les dzongs sont en général de forme carrée ou oblongue. De l'extérieur, ils apparaissent avant tout comme structures de défense. Leurs grands murs de pierres, massifs et abrupts, légèrement inclinés vers l'intérieur jusqu'aux bases du toit sont uniquement percés de fenêtres dans la partie supérieure. Ces dernières sont ainsi totalement inaccessibles de l'extérieur. Ces fenêtres présentent un pourtour de peinture noire contrastant violemment avec la couleur blanche des murs. Les plus basses de ces fenêtres sont étroites et ne laissent passer que peu de lumière. Des ouvertures généralement plus larges sont réservées aux niveaux supérieurs où se trouvent les habitations. Juste sous le toit, une large bande rouge appelée khemar indique par ailleurs le caractère religieux du bâtiment. Les toits légèrement inclinés, en avancées, sont généralement surélevés de un à deux mètres au-dessus de l'étage supérieur.
Mais l'architecture la plus répandue au Bhoutan n'est pas celle de ces grandes forteresses mais celles des chortens qu'on nomme en Inde stupas. Ces monuments, petits ou grands, se trouvent par milliers à travers le pays. Manifestations de la foi profonde des populations du Bhoutan, ils s'élèvent à la croisée des chemins, près d'un dzong ou d'un monastère et sur les cols de la haute montagne. Tous possèdent une présence indéfinissable, un caractère de sérénité et de paix.
Souvent isolés, élevés au fond d'une vallée ou suspendus à la paroi d'une falaise, les temples et les monastères jouèrent un rôle important dans l'histoire du pays. Au cours des siècles, saints et lamas présidèrent à leur édification. Comme au Tibet, ils sont nommés respectivement lhakhang (demeure des dieux) pour les temples et gompa (lieu solitaire) pour les monastères. Ces bâtiments religieux sont toujours consacrés à la prière et la méditation. Cependant, alors que le temple n'abrite que quelques moines chargés de son gardiennage et de son entretien, le monastère peut accueillir une importante collectivité monastique dépassant parfois la centaine d'individus. Il est principalement tourné vers l'étude, avec notamment la fonction d'enseignement et de formation pour les jeunes novices.

PATRIMOINE NATUREL:
Niché au cœur de l'Himalaya et couvert de forêts, le Bhoutan reste un pays très vert, peu dénaturé par l'homme. Les parcs nationaux, jardins botanique, rivières et sources d'eau chaude en font un lieu idéal pour les amateurs de nature et de trekking.
Le Bhoutan est un véritable paradis pour sa faune ou sa flore et des spécialistes du monde
entier viennent ici étudier la nature. Un grand nombre de plantes entrent traditionnellement dans la composition de remèdes divers et, pour cette raison, les Tibétains dénommaient ce pays Men jong, "la vallée des herbes médicinales". La faune y est riche et variée. Alors que les jungles du sud abritent éléphants, rhinocéros unicornes, tigres, buffles ou singes, dont le fameux "golden langur", les montagnes du centre sont le refuge des daims, des ours à collier blanc, des sangliers ou des pandas rouges. Les barhals paissent sur les hauts pâturages, à la limite des glaciers, là où se cache le léopard des neiges.
Les ornithologues peuvent admirer d'intéressantes espèces d'oiseaux comme les célèbres "grues à col noir". Quittant le Tibet pendant les mois d'hiver, ces oiseaux majestueux viennent se réfugier dans les vallées bhoutanaises de Bumdeling ou de Phobjika.

PHOTOGRAPHIE:
Les populations sont très photogéniques mais n'acceptent pas toujours que leur image leur soit volée ! Ne pas prendre de photos sans demander l'autorisation de la personne.
Prendre un stock de piles de rechange ou de batteries. Dans les circuits aventure, il est rare de pouvoir recharger des batteries. Pensez-y avant de partir et prévoyer de les mettre dans vos bagages soute.

POPULATION:
La population compte 810 000 habitants environ fin 2011 dont 20% habitent la région de Thimphu. Coincés entre 2 géants, les Bhoutanais forment une petite population au milieu de 1,5 milliard de Chinois et 1,3 milliard d'Indiens. Le pays est une véritable mosaïque de groupes ethniques. Les bhoutanais d'origne népalais subissent ne sont pas recensés dans la population et subissent de nombreuses discriminations.

POURBOIRES:
Les pourboires ne sont pas obligatoires. Cependant, dans la plupart des pays d'Asie, c'est souvent plus qu'une coutume ; c'est un usage quotidien !!! Les citoyens des classes aisées dans ces pays donnent systématiquement… Aussi, il est devenu impensable pour les locaux qu'un étranger ne puisse pas se soumettre à ces règles d'usage. Néanmoins, le montant peut varier en fonction de la qualité des services, guide, équipe locale, personnels de service à l'hôtel, et de la durée des services rendus.
Dans tous les cas, garder en tête qu'il vaut mieux ne rien donner que ne pas donner assez ! Dans ce dernier cas, vous risquez d'offenser la personne.

PRIX DES VOYAGES AU BHOUTAN:
Le tarif journalier minimum est fixé par le ministère du Tourisme du Bhoutan et ne peut être négocié. (Ces tarifs peuvent être plus élevés selon la nature des services fournis). Le tarif est le même pour les circuits culturels et les treks. Nous incluons dans nos tarifs les vols domestiques en classe économique mentionnés au programme et les taxes d'aéroport.
Tous les prix de nos circuits sont détaillés sur les descriptifs des itinéraires. En 2012, le prix d'une journée au Bhoutan est fixé à 250 USD et inclut tous les services , hôtels, transports, pension complète, guide et visites des sites.

QUAND VENIR AU BHOUTAN ?
La meilleure période pour voyager au bhoutan est l'automne et le printemps. N'oubliez pas qu'en montagne, il peut faire froid et il faut toujours prévoir des lainages.
Au printemps (mars à fin avril), les températures sont très agréables et les rhododendrons en fleur. Généralement, le temps est clair le matin, les nuages bourgeonnent sur les hauts sommets l'après-midi et donnent parfois des orages.
L'automne, d'octobre à décembre, est la saison la plus claire. Le ciel est d'un bleu déconcertant.

QUOI LIRE SUR LE BHOUTAN ?
Guides de voyage :
S. Ardito Trekking en Himalaya
S. Armington Bhutan, Edtions lonely planet en anglais
G. Dorge , Tibet handbook with Bhutan : complet, pratique, en anglais
Petit Futé Himalaya
F. Pommaret, Bhoutan, Editions Olizane, 2010, avec photos, cartes: bonne approche culturelle et historique.

Religions, romans et album photos :
Erik. Allgöwer, Le Tigre et le Lama, Ed Olizane, 1991
Henri Arvon, Le bouddhisme. Que sais-je ?PUF, Paris, 1998
Gilles Béguin, Dieux et démons de l'Himalaya
Réunion des Musées Nationaux, Paris, 1977 .
A. Cheneviere Bhoutan, royaume d'Himalaya, Editions Denoël.

Robert Dompnier, Bhoutan: Le Pays du Dragon, Edition Olizane,

Robert Dompnier, Bhoutan: royaume du dragon, Ed Olizane. Album photo

Robert Dompnier Bhoutan, royaume hors du temps, Editions Philippe Picquier. Récit de voyage, illustré de nombreuses anecdotes, permettant de découvrir l'histoire et les traditions du Bhoutan

Dominique Dussausoy, Le Fou divin: Drukpa Kunley yogi tantrique tibétain du XVIe siècle, Spiritualités vivantes, Albin Michel, Paris, 1982.

Olivier Föllmi, Bhoutan, le Temps d'un Royaume, Ed La Martiniere Un très beau livre de photos qui dévoile une partie des mystères d'un pays si secret.

Thierry Mathou, Bhoutan, dernier royaume bouddhiste de l'Himalaya, Kailash, Paris, 1998.

Michel Peissel, Bhoutan, royaume d'Asie inconnu.

Françoise Pommaret, Bhoutan. Au plus secret de l'Himalaya, Découvertes Gallimard, Paris 2005

M. Praneuf, Le dragon sur le toit, : témoignage sur le Bhoutan d'aujourd'hui.
Matthieu Ricard, La citadelle des Neiges, Editions Nil, 2005

RELIGIONS:
Bouddhistes (70 %) (religion d'Etat), hindous (25 %), musulmans (5 %).
Le bouddhisme de Mahayana sous sa forme tantrique Vajrayana est la religion officielle. La ferveur religieuse rythme la vie quotidienne des bhoutanais. Vos guides se feront un plaisir de vous expliquer les rituels et la façon de se comporter dans les lieux de culte que vous serez menés à visiter.

LES REPAS ET LES BOISSONS:
La cuisine est un reflet important de la culture locale. La cuisine bhoutanaise est très variée (céréales, légumes, champignons, viandes de porc, de buffle, de yak, volailles…) mais particulièrement relevée… Le plat national est le célèbre emadatsi qui est préparé notamment d'un mélange de fromage et de piments ! A déguster en quantité modérée… Les restaurants proposent cependant des menus occidentaux, indiens ou chinois.
On trouve également quelques spécialités tibétaines dont des momos à
la viande ou aux légumes.Comme dans de nombreux pays d'Asie, les
Bhoutanais boivent de grande quantité de thé ; à la manière indienne, avec du lait et du sucre, ou à la manière tibétaine, beurré et salé. Au choix, selon le goût de chacun. Dans les villes et la plupart des villages, on trouve aussi bière, eau minérale et coca cola.
Le vin n'est pas produit localement ; on ne peut en consommer que dans certains restaurants et pour un prix souvent très élevé. Les Bhoutanais, quant-à eux, boivent du tchang, bière distillée à base d'orge.

SAVOIR VIVRE :
N'oubliez pas que vous êtes des invités de passage. Il convient de respecter des règles élémentaires de bon sens envers nos hôtes : pas de tenue trop provocante pour les dames, ne pas marcher torse nu pour les hommes, ne pas prendre en photo une personne qui ne le désire pas, ne payez pas pour un cliché !… Soyez patient et gardez le sourire. Pour pénétrer dans une habitation, attendez d'y être invité.

Cadeaux pour les Bhoutanais : évitez de donner des bonbons aux enfants, il n'y a pas autant de dentistes qu'en France… Pas de médicaments : ils ne sont pas forcément adaptés aux Bhoutanais et ils ont bien des difficultés à suivre la posologie.
Des cartes postales de votre région peuvent vous aider à expliquer où vous habitez et enrichir les échanges avec les locaux.
Préférez les dons à des associations, écoles, dispensaires ou autres organisations reconnues. (Les cahiers et stylos, crayons peuvent être acheté sur place. Inutile de vous charger au départ de France).

 
 
Nos Conditions Générales    |   Liens    |    Ils sont partis avec nous